Comment trouver des clients sur Internet ? Différentes plateformes de publicités

Des dizaines de stratégies commerciales existent, mais une seule peut vous permettre de vendre dès sa mise en place : la publicité sur les réseaux sociaux. Ces publicités apparaissent directement dans les fils d’actualité des utilisateurs et vous permettent de toucher une nouvelle audience. Les plateformes se servent des informations que les utilisateurs leur fournissent pour leur montrer les publicités qui sont les plus susceptibles de les intéresser. De manière générale, quand on combine la clientèle cible et les données démographiques d’une plateforme, on peut obtenir des nombreuses conversions avec un coût par acquisition très raisonnable.

Pourquoi utiliser les publicités sur les réseaux sociaux pour trouver des clients sur Internet ?

Les réseaux sociaux sont le meilleur canal pour optimiser rapidement votre ROI grâce aux publicités :

  • Beaucoup de stratégies marchent au fur et à mesure de leur développement, comme le marketing de contenu par exemple, qui va donner des résultats à force de travailler le SEO.
  • Des stratégies comme le marketing d’influence fonctionnent surtout lorsque les influencers font la promotion de vos produits. Lorsqu’il n’y a pas de posts de faits sur les réseaux sociaux, vos résultats sont moins bons.
  • D’autres canaux nécessitent beaucoup de temps de gestion et d’apprentissage, comme la solution Google Ads par exemple.

La publicité sur les réseaux sociaux vous permet d’avoir des résultats constants à partir du moment où vous lancez votre publicité. Par exemple, si vous avez un e-commerce, c’est une bonne solution qui vous permettra d’obtenir de nouveaux clients très rapidement. 

D’ailleurs, une étude d’eMarketer nous apprend qu’aux Etats-Unis, la part de publicité dépensée sur les réseaux sociaux est prévue pour être de 37 milliards de dollars en 2020, soit 50% celle dépensée dans la publicité pour la télévision (étude eMarketers sur Ignite Social Media).

Etude eMarketers sur Ignite Social Media

Les technologies évoluent et les publicitaires savent où se trouvent les clients potentiels !

Il existe plusieurs types de plateformes sociales sur lesquels nous pouvons vous aider à faire de la publicité : les réseaux sociaux à proprement parler soit Facebook et LinkedIn, les réseaux de partage de photos à savoir Instagram et Snapchat, les réseaux de partage de vidéos dont le plus célèbre est YouTube (mais nous reparlerons des solutions de Google ultérieurement).

Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut utiliser toutes les solutions qui vous sont offertes. Vous devez adapter votre stratégie publicitaire, y compris pour le choix des réseaux sociaux à utiliser, à vos objectifs ! Vous devez voir lesquels marchent le mieux organiquement avec ce que vous vendez (où les gens sont les plus réactifs, les plus engagés et les plus enclins à partager), mais également ceux sur lesquels se trouve votre audience cible.

Continuez à lire cet article pour en savoir plus !

Investissez dans la publicité sur Internet pour trouver des clients : les stars pour les e-commerces

Nous allons traiter des principales plateformes qui vous permettent de mettre en place des publicités et de les multiplier facilement, pour optimiser votre ROI au fil du temps : Facebook, Instagram, LinkedIn et Snapchat. 

L’avantage des publicités sur les réseaux sociaux, c’est que c’est VOUS qui touchez vos clients. Vous n’avez pas à attendre que les gens cherchent des mots-clés, comme sur Google par exemple, pour voir vos publicités ou tomber sur votre blog. Vous pouvez choisir la taille d’audience cible que vous souhaitez, de la plus large à la plus affinée. 

En revanche, choisissez avec soin les médias sociaux où vous souhaitez faire de la publicité : où il y a le plus de vos clients potentiels, où ils sont susceptibles d’être les plus réceptifs et enfin où ils ont le plus de chance d’interagir avec votre contenu (mais pour déterminer ça, vous devez faire de tests).

Il faut que vous présentiez une offre convaincante grâce à un moyen convaincant à des gens qui la trouveront convaincante, le tout sur une plateforme où ces mêmes gens pourront le voir. L’exercice n’est pas facile. En sachant que vous souhaitez en plus utiliser la publicité, vous devez trouver une plateforme qui permette de gagner de l’engagement et des clients grâce aux publications payantes. Ca tombe bien, dans la suite de l’article, on va justement parler plus en détail de ce que chaque réseau social a à vous offrir !

Facebook

On ne le dira jamais assez : Facebook est LE géant des réseaux sociaux, avec 2 millards d’utilisateurs mensuels dans le monde, dont 35 millions en France (source). C’est plus du quart de la population mondiale et plus de la moitié de la population française. C’est énorme : vous avez virtuellement l’occasion de toucher TOUT LE MONDE. Et donc, n’importe qui…

Les avantages

L’un des points forts de Facebook, c’est bien la génération de prospects. Dirigez vous vers Facebook si vous voulez construire ou compléter votre fichier client, tout en profitant de coûts raisonnables (moins d’1€ par prospect). La façon la plus commune d’utiliser les publicités sur Facebook est d’envoyer sur une landing page spécialement conçue pour la conversion, qui contient un lead magnet ou une offre alléchante (par exemple, un eBook gratuit ou un bon de réduction).

L’autre point fort notable, ce sont les options de ciblage qu’offre la plateforme. Ce n’est rien moins que la plus précise de toutes : ciblage par localisation (y compris pour de très faibles rayons), démographiques, par intérêts, en fonction de l’activité… Elles sont innombrables, et vous pouvez passer des heures à les explorer et à définir votre audience !

Les prix

On ne peut pas définir réellement de prix pour une publicité Facebook, mais : 

  • le prix au coût par clic était en moyenne de 0,33€ en 2018 ;
  • le prix au coût par mille impression était en moyenne de 5,44€ les 2018 (source).

Mise en place

Il y a 3 paramètres importants : votre ciblage, votre publicité proprement dite et votre retargeting. Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez télécharger notre livre blanc. Sinon, nous reviendrons sur les publicités Facebook plus en détail prochainement !

Instagram

Instagram appartient à Facebook, pour autant, la fréquentation et le but des deux réseaux ne sont pas les mêmes. Alors que Facebook est un réseau axé purement sur le social, Instagram est plus basé sur l’esthétique et la photographie. Mais sa fréquentation n’a rien à envier à Facebook : 1 milliard d’utilisateurs mensuel mondiaux, dont 17 millions en France (source). L’engagement y est également plus important, 60 fois plus que Facebook, et l’audience y est globalement plus jeune avec une majorité de 18-24 ans et de femmes (source). C’est donc un réseau à privilégier pour la qualité de ses posts, son fort taux d’engagement et son public jeune.

Les avantages

Instagram est un réseau social très visuel : les audiences seront donc conquises par des publicités qui leur plaisent visuellement. Si vous choisissez de publier vos publicités sur Instagram, vous devez avoir des publicités avec de belles images, qui s’intègreront bien dans le fil d’actualité de vos clients potentiels. Il vaut mieux également qu’ils soient jeunes !

Instagram vous permet également d’envoyer vos prospects directement sur la page du produit que vous vendez ou sur votre landing page depuis votre publicité, au contraire des posts normaux.

Les prix

Ils sont similaires à ceux de Facebook. L’engagement y est cependant plus grand ! Le prix moyen du coût par clic est de 0.80$ (source), ce qui est (de mon expérience) équivalent à ce qui se fait en France.

La mise en place

Les publicités sur Instagram se mettent en place de façon très similaire à Facebook, sur la même interface. Encore une fois, vous trouverez des informations là-dessus sur notre livre blanc. Et, bien sûr, nous y reviendrons !

LinkedIn

LinkedIn est un réseau particulier : il est fait pour mettre en contact des professionnels. C’est donc un réseau qui sera particulièrement intéressant pour les publicités B2B. 16 millions d’utilisateurs Français sont présents sur LinkedIn, dont 3,7 millions d’actifs chaque mois sur la plateforme (source). Le chiffre peut paraître bas par rapport aux autres chiffres vertigineux que nous avons vu jusqu’ici, mais il concerne uniquement les professionnels et n’est donc pas à négliger !

Les avantages

Vivier d’utilisateurs actifs dans la vie, c’est sur LinkedIn qu’on va (forcément) trouver les gens qui ont le plus de revenus, car beaucoup de décideurs et de patrons d’entreprises cotées en bourse y sont présents (source). Les utilisateurs sont d’ailleurs plus de 79% à avoir plus de 34 ans. Vous pourrez donc tout à fait trouver vos prospects les plus qualifiés sur LinkedIn si votre produit s’y prête ! Si ce que vous vendez s’adresse à des professionnels décisionnaires dans leur domaine, intéressez-vous à cette plateforme.

Les options de ciblage sont également optimisées pour toucher des professionnels : vous pouvez affiner votre audience en fonction de son entreprise actuelle (et de sa taille !), de ses études, de son diplôme, de sa fonction dans l’entreprise… Bref, c’est aussi complet que Facebook mais concernant le domaine du travail.

Sachez également que, par son statut de réseau social professionnel, LinkedIn permet non seulement de générer 80% des prospects B2B (bien devant les 7% de Facebook) mais qu’il est également le grand gagnant de la génération de leads (3 fois plus que Facebook) (source). Conclusion : si ce que vous vendez s’adresse à des professionnels ou répond aux besoins des entreprises, tournez-vous vers LinkedIn.

Les prix

C’est un peu le « désavantage » de LinkedIn, même s’il est moindre au vu des résultats escomptés. Vous ne pouvez pas mettre de montant d’enchère inférieur à 2€ par clic, ni définir de montant journalier inférieur à 10€. En 2018, le CPC était entre 3,80$ et 5,25$ soit approximativement 3€ à 5€ (source). En tenant compte du fait que LinkedIn génère plus de leads (qui sont plus qualifiés), ces montants restent intéressants s’ils vous permettent de garder un ROI positif.

La mise en place

Vous pouvez utiliser 3 types de campagnes : le contenu sponsorisé (dans le fil d’actualité), les publicités textuelles (dans le fil d’actualité) et les InMails sponsorisés, via la messagerie interne de LinkedIn. Nous reviendrons sur ces étapes car elles nécessitent un article à elles seules !

Snapchat

Alors que LinkedIn était le réseau social des professionnels, Snapchat est le lieu de prédilection des ados et des millenials. Ce réseau mise tout sur les vidéos éphémères : des « Stories » de quelques secondes sont disponibles pendant 24h uniquement, avant de disparaître (à noter que ce format existe également sur Facebook et Instagram, en plus des posts permanents !). Snapchat est donc un réseau sur lequel vous devez montrer un message percutant dès le début de votre publicité si vous voulez toucher votre cible.

Les avantages

On compte 13 millions d’utilisateurs en France, dont 60% de 13-34 ans (source) : si vous choisissez Snapchat, votre cible doit être jeune et connectée ! Les méthodes de ciblage qu’offre Snapchat sont directement liées à l’activité de ses membres : fans de sports, activités, intérêts ou même goûts musicaux, les catégories sont multiples et vous permettent de sélectionner finement votre public cible.

L’autre petite particularité de Snapchat, c’est les filtres. Lorsqu’ils font une Story, les utilisateurs de Snapchat peuvent ajouter un filtre aux images qu’ils filment, en général ce sont des filtres qui déforment leur tête ou leur voix de façon originale. Il est possible pour les annonceurs de créer leur propre filtre publicitaire : buzz assuré !

Les prix

Les prix sont différents en fonction du type de publicité choisi. Pour le moment, ils ne sont pas publics et il reste difficile de trouver des moyennes, mais visiblement ils restent très élevés en règle générale. Sachez que Snapchat facture au coût pour 1000 impressions (CPM), mais qu’il est possible de définir un prix maximum d’enchère lié à l’objectif choisi. Par exemple, vous pouvez attribuer un montant maximum que vous souhaitez payer chaque fois qu’un utilisateur consulte votre site avec le « swipe up » (il balaie l’écran vers le haut sur votre publicité pour accéder au lien configuré). Cependant, vous serez toujours facturée au CPM (source).

Les publicités vidéos Snapchat (Snap Ads), qui permettent de rediriger les utilisateurs vers la localisation de votre choix, coûteraient au minimum 3000$ par mois. Les filtres publicitaires auraient un prix qui varie entre 450k$ et 750k$ par jour (en fonction du moment de la semaine, des évènements). Les coût des filtres géolocalisés apparaissent moindre lors de courtes campagnes (apparemment 1/5ème du prix des filtres publicitaires), sans montant déterminé pour le moment. Les publicités dans la partie « Découvrir » de Snapchat (qui se retrouvent en haut de l’écran) coûteraient au minimum 50k$ par jour.

Pour des prix plus raisonnables, vous pourriez utiliser des filtres géolocalisés localement (dans un rayon précis choisi). L’étude que je vous cite parle de prix possibles entre 5 et 7$, pour un nombre conséquent de vues et en dehors d’événements spéciaux.

Tous ces chiffres proviennent de l’étude de Wallaroo Media, qui parle également de plusieurs autres types de publicités (sans prix définis).

Selon Recode, on serait sur un coût de 2cts par vue pour une vidéo de 10 secondes insérée dans les Stories d’utilisateurs et locales (source). 

La mise en place

Elle n’est pas plus difficile que les autres plateformes. Vous choisissez entre trois objectifs : notoriété, considération ou conversions. Nous reviendrons sur ces étapes ultérieurement !

Pour aller plus loin

Si vous voulez de l’aide pour choisir sur quel réseau votre entreprise peut faire de la publicité, réservez une session stratégique ici. C’est gratuit et sans engagement. Nous verrons ensemble stratégie vous pouvez adopter !

Le mot de la fin 

Quels que soient les réseaux et la stratégie que vous choisissez, gardez toujours à l’esprit que les indicateurs les plus importants à surveiller pour mesurer votre réussite sont les suivants : 

  • La portée : combien de gens ont vu votre publicité, combien de fois (répétition).
  • L’engagement : comment les gens interagissent avec votre publicité (likes, commentaires, clics).
  • Les conversions : est-ce que les gens entreprennent l’action qui vous intéresse suite à la vue de votre publicité ? (par exemple : ils achètent le produit dont vous faites la promotion).
  • Le ROAS – retour sur investissement publicitaire : est-ce que votre publicité vous rapporte autant que ce que vous en attendiez ?

Surveillez ces indicateurs minutieusement, en permanence, calculez votre ROAS pour qu’il reste toujours en dessous du maximum que vous lui attribuez et vous pourrez mesurer efficacement le succès de vos publicités vis à vis de votre stratégie !

Si vous devez vous rappeler d’une seule chose en quittant cette page, c’est bien que vous devez utiliser les réseaux sociaux que votre cible utilise. Votre audience se trouve forcément quelque part, si vous choisissez bien, vous la toucherez à coup sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RESTONS CONNECTÉS

Vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux !

Non-Affiliation et Avertissement : Rivierads et Tatiana De La Iglesia ne sont pas affiliés, associés, autorisés, approuvés par, ou dans aucun cas officiellement connectés avec Facebook™ ni aucun de ses filiales ou affiliés. Le site officiel de Facebook™ peut être trouvé à l'adresse suivant : http://www.facebook.com​.
Le nom Facebook™ ainsi que les noms qui lui sont associés, ses marques, ses symboles et ses images sont des marques déposées enregistrées par leurs propriétaires respectifs.

Retour haut de page